Conseils et astuces pour faire un bon diagnostic de son site web

L’internet occupe une place importante dans notre vie quotidienne. La consommation d’internet augmente de jours en jours au point qu’il dépasse la télévision. Par simple définition, on peut dire que l’internet est le réseau informatique mondial qui rend accessible au public des services divers et variés. Le courrier électronique et le World Wide Web connu sous le nom de Web sont les applications qui ont popularisé l’internet. Désormais, la création de site Internet ou site web est devenue monnaie courante des nombreuses entités et entreprises. La raisons de cette décision est souvent d’ordre économique. Un diagnostic d’un site web est utile pour établir les bases pour un travail d’optimisation adéquat. Mais comment faire pour bien diagnostiquer son site web ?

L’utilité de diagnostiquer son site web

Un Site web se définit comme l’ensemble de pages web et de ressources reliées par des hyperliens. Il contient des textes, des images et de tous types de fichiers multimédia. Pour retenir les internautes à rester, le site web se distingue par sa manière esthétique. Les informations contenues sur un site web sont bien structurées et ont un aspect convivial. Ce sont les hyperliens qui permettent de passer automatiquement d’accéder à un autre nouveau contenu. Un site web peut appartenir à un particulier, une organisation ou une entreprise. Après avoir créé son site Web, le diagnostic devient une nécessité. Faire un audit web est synonyme du diagnostic web. Le but d’un diagnostic web est d’analyser la performance globale d’un site web afin de dresser la liste des problèmes majeurs à régler. Un audit web est comme un contrôle technique régulier. Nombreux sont les facteurs qui incitent à faire un audit de son site web. Il y a par exemple le volume de trafic actuel, le nombre de pages sur le site, le type de produits ou services vendus mais la plupart des cas concerne la typologie des clients.

Pour faire un audit web, il faut bien analyser les facteurs. Le temps ou le timing d’audit est conditionné selon la nature et la finalité de l’audit. A titre d’illustration, pour un site web e-commerce btob, un audit mensuel complet est recommandé mais pour un site vitrine btob, il est impératif de faire un audit trimestriel complet à condition de ne pas dépasser le trafic moyen de 10 000 visiteurs. Il convient de noter qu’avec des outils professionnels, il est possible de paramétrer un rapport hebdomadaire.

Les bonnes manières pour bien diagnostiquer son site web

Pour booster l’efficacité de son site, la demande de diagnostic est la solution incontournable. Nombreux sont les bénéfices d’un bon diagnostic d’un site web. Il permet par exemple d’optimiser le référencement du site web pour attirer plus de clients. Pour y parvenir, il suffit de suivre trois étapes. En effet, il y a l’analyser du site web sous l’angle « technique et SEO », « l’expérience utilisateur », et « la conversion ou le webmarketing. La première étape se focalise sur la capacité d’un site, le temps de chargement, la présence de contenus thématique et l’optimisation SEO de chaque page. Pour ce faire, il est conseillé de télécharger le Guide ultime pour un audit SEO. La deuxième étape permet comprendre les notions l’ergonomie, la navigation, le contenu et le design. Pour arriver à la deuxième étape, il suffit de saisir le cours en ligne OpenClassRoom sur les fondamentaux de l’UX Design. La dernière étape est en rapport avec les leads. Cette dernière étape nécessite l’appui d’un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *